Groupe de découverte, d'étude et de méditation du Lamrim    (Biarritz et région Côte Basque)

BIOGRAPHIE DU VÉNÉRABLE DAGPO RINPOTCHÉ

Dans la tradition bouddhiste du Tibet, il est coutume de rechercher les tulkou, autrement dit la réincarnation des grands maîtres qui ont fait le vœu de revenir pour aider tous les êtres, quels qu'ils soient.

Le Vénérable Dagpo Rimpotché est âgé d'un an à peine lorsque Sa Sainteté le Treizième Dalaï Lama (1875-1933) le reconnaît comme la réincarnation d'un maître de la fin du 19eme siècle, Dagpo Lama Rimpotché Jhampel Lhundroup Gyatso.

Ce dernier incarne une prestigieuse lignée de maîtres du Mahayana dont Serlingpa (prince indonésien, principal maître d’Atisha) et le traducteur tibétain Marpa, maître du célèbre Milarepa.

Comme son prédécesseur, Dagpo Rimpotché naît dans la région du Kongpo, au Sud-Est du Tibet, en février 1932. Dès l'âge de 6 ans, il rejoint son monastère de Bamtcheu Tcheudé. Il y reçoit la plus pure éducation monastique. Il s'initie à la lecture, à l’écriture, ainsi qu'aux rituels des soutras et des tantras.

A 13 ans, il entre au monastère de Dagpo Shèdroup Ling, ou Dagpo Dratsang, réputé pour son niveau d'études extrêmement poussé et sa discipline rigoureuse. Ce monastère philosophique fut établi vers 1473 par Djé Lotreu Tenpa (1402-1478), un disciple de Djé Tsongkhapa le fondateur de l'école guélougpa.

Afin d’approfondir ses études, Rimpoché décide de quitter Dagpo Dratsang en 1956 après y avoir passé onze années. Il est âgé de vingt-quatre ans. Il se rend au Tibet Central dans la grande université monastique de Drèpoung, où il intègre l'un des quatre collèges, Gomang Dratsang. Rimpotché y poursuit ses études philosophiques auprès du grand maître mongol Guéshé Ngawang Nyima Rimpotché. Etant à proximité de Lhassa et de deux autres grands monastères guélougpa, Séra et Ganden, Rimpotché a également l'occasion de recevoir les enseignements de nombreux autres éminents maîtres dont S.S. le XIVe Dalaï Lama et ses deux tuteurs Kyabjé Trijang Rinpoché et Kyabdjé Ling Rinpoché.

Il demeure à Drèpoung Gomang jusqu'à l'insurrection de 1959. Après huit ans d'occupation chinoise, l'étau de la répression se referme sur le Tibet. Rimpotché décide alors de se rendre dans un pays libre à la suite de ses maîtres.

À vingt-sept ans, échappant aux arrestations massives, il parvient, non sans difficultés, à traverser l’Himalaya à pied pour fuir son pays envahi par les chinois. Il est accompagné de son assistant et ami Guéshé Thoupten Phuntsog la, qui prend fidèlement soin de lui depuis ses premières années à Dagpo Dratsang.

A peine arrivé en Inde, il fait la rencontre d'universitaires de l'École Pratique des Hautes Études de Paris. Impressionnés par ses connaissances, son ouverture d'esprit et ses talents de pédagogue, ceux-ci l'invitent à venir en France pour collaborer à leurs travaux de recherche et de traduction.

C'est ainsi qu'avec la permission et les recommandations de Sa Sainteté le Dalaï Lama, et toujours accompagné de Guéshé-la, Rimpotché est en 1960 le premier lama tibétain à s'installer dans notre pays. Durant près de trente ans il enseigne la langue et la philosophie tibétaine à l’INALCO (Université de Paris-Dauphine) où il forme, jusqu’à sa retraite en 1993, la plupart des interprètes francophones actuels.

En 1977, Après avoir appris notre langue, pris le temps d’ étudier et de comprendre notre culture et notre mentalité, Rimpotché finit par céder aux requêtes répétées de ses étudiants et à l'insistance de ses propres maîtres. Il commence à donner enseignements et conférences sur le bouddhisme. Depuis lors il n'a cessé de transmettre la tradition spirituelle dont il est le détenteur.

Rimpotché effectue périodiquement des voyages en Inde, afin d'enseigner dans son monastère ou de continuer à recevoir des enseignements auprès de ses maîtres. En tant que disciple, il en a suivi plus de quarante, parmi lesquels les deux Tuteurs de Sa Sainteté le Dalaï Lama, Kyabdjé Ling Rimpotché et Kyabdjé Trijang Rimpotché, ainsi que Sa Sainteté en personne.

Auprès d'eux il a étudié les soutras ainsi que les tantras ; il a reçu de multiples initiations et accompli maintes retraites. Rimpotché est ainsi, parmi les rares maîtres de sa génération encore présents à notre époque, l'un de ceux qui détiennent de nombreuses de lignées de transmission remontant au Bouddha Shakyamouni. Il a également acquis une grande connaissance dans des disciplines telles que la poésie, la grammaire, l'histoire ou l'astrologie.

Dagpo Lama Rinpoché est le fondateur et le supérieur général de la première congrégation bouddhiste d’obédience Geloug reconnue en France, en 1995, l’Institut Ganden Ling. Celui-ci agit en collaboration avec l’Institut Guépèle et l’Association à but humanitaire «Entraide Franco Tibétaine» également fondée par Dagpo Lama Rinpoché pour apporter son soutien aux personnes âgées, aux enfants et aux communautés monastiques tibétaines réfugiées en Inde.

Rimpotché établi également plusieurs autres centres bouddhistes en France et à l’étranger, les Instituts kadam Tcheuling. Il est invité dans le monde entier. Il donne des conférences et des enseignements en Europe (France, Italie, Allemagne, Hollande, Angleterre, Suisse et Belgique) mais aussi en Asie (Inde, Indonésie, Malaisie, Thaïlande et Singapour) et au Etats-Unis.

Le Vénérable Dagpo Rimpotché est un maître dont l’humilité, la bienveillance et l’infinie patience l’ont toujours rendu très accessible. Tous ceux qui ont eu la chance de le rencontrer reconnaissent en lui un être d’exception. Il n’a de cesse d’ouvrir aux autres les trésors de sa tradition spirituelle dans l’espoir qu’ils puissent en recueillir un bénéfice, et donne ainsi un exemple vivant de l'enseignement du Bouddha. Son immense érudition, ainsi que la profondeur et la clarté de ses instructions directement applicables dans la vie quotidienne, attirent des auditeurs toujours plus nombreux.

 

Son autobiographie, Le lama venu du Tibet, est disponible aux éditions Grasset, de même que celle de Guéshé Thoupten Phuntsog la, J'ai connu le Tibet libre.

Site des instituts: GANDEN LING & GUÉPÈLE

Institut Kadam Tcheuling Océan - 06 79 92 89 14 / 06 70 04 12 82 - kadamtcheulingocean@gmail.com